Please reload

Posts Récents

Être au centre de sa Vie, avec L'Ikigaï

December 11, 2018

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Les Tamis d'Angélique

November 14, 2017

Ma réécriture d'un apologue intitulé « Les trois passoires » et attribué à Socrate.

 

Il était une fois, en des temps anciens, une Femme qui répondait au prénom d' Angélique. Elle était réputée pour sa sagesse et fréquemment consultée pour sa tempérance et son esprit d'équité.

 

Un jour calme, alors qu'elle revenait de sa promenade au bord de la rivière, sa petite sœur vint la voir afin de lui adresser une information qui semblait urgente et importante.

 

La sœur : Angélique, ma sœur ! Je suis heureuse de te trouver avant que tu ne sois occupée aux affaires de la Cité ! J'ai quelque chose d'incroyable à te raconter. M'accordes-tu ce temps ?

 

Angélique : Ma sœur, tu me sembles bien troublée. Est-ce que cette chose que tu veux m'apprendre te concernes directement ?

 

La sœur : Non ma sœur, cela concerne une femme qui se rend à tes cercles et que tu apprécies beaucoup.

 

Angélique : Est-ce cette femme qui t'envoie à ma rencontre pour me transmettre son message ?

 

La sœur : Non ma sœur. Toujours pas. J'ai entendu cela en me promenant en ville ce matin. Plusieurs personnes murmuraient cette histoire…

 

Angélique : Hé bien ma sœur ! Tu viens me colporter les rumeurs de la foule ? Es-tu au moins allée vérifier auprès de l'intéressée si cette histoire est véridique ?

 

La sœur : Non ma sœur. Je t'avoue que je ne connais pas la véracité de cette chose que je viens te raconter.

 

Angélique : Cette rumeur est-elle en faveur de cette femme que j'apprécie ?

 

La sœur : Non ma sœur. Non plus.

 

Angélque : Ma sœur, viens-tu sérieusement vers moi pour me raconter une histoire mauvaise et potentiellement fausse sur une personne que je connais ?

 

La sœur (rougissant) : Oui ma sœur, il semblerait…

 

Angélique : Dans ce cas ma sœur, tu voudrais que nous lui venions en aide ? Que peut-on faire pour elle ?

 

La sœur : Toujours pas ma sœur… là n'était pas mon idée…

 

Angélique : Quelle était-elle alors ?

 

La sœur (blême, balbutiant…) : Je… je ne sais pas ma sœur…

 

Angélique : Comment ma sœur ? Tu viens me voir pour me raconter une histoire mauvaise dont tu ignores si elle est vraie et ce sans aucune finalité ?

 

La petite sœur reste interdite et muette…

 

Angélique : Ma sœur je t'en prie. Avant qu'un seul mot ne sorte de ta bouche, assure-toi qu'il est Vrai, Bon, et Utile.

Vérifie à la source ce que tu entends. Accorde de l'importance aux faits et non aux rumeurs.

Ne transmets pas de mauvaises choses au sujet des Autres. Assure-toi que ta parole est bonne.

Enfin, demande-toi toujours quelle est la finalité de ton propos.

En plus d'être bonnes, les paroles que tu prononces doivent être utiles pour toi et tes interlocuteurs.

 

La sœur : Merci ma sœur pour ton enseignement. Tes paroles me permettent de grandir et de devenir une meilleure personne. Ainsi, dés à présent, avant de parler, je filtrerai mes pensées avec les trois tamis que tu m'as indiqués :

La Vérité, la Bonté et l'Utilité.

De cette manière, mes paroles seront pesées, vraies, bonnes et utiles.

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous
Rechercher par Tags