INFOS PRATIQUES

Tel: +33 (0)6 77 70 77 69

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Du lundi au vendredi

8h-20h

Mentions légales

CONTACT

Les icônes apparaissant sur ce site ont été téléchargées sur www.flaticon.com

© 2018 - Mia Coiquaud - website proudly created by Caroline Guerin

February 26, 2019

Please reload

Posts Récents

Être au centre de sa Vie, avec L'Ikigaï

December 11, 2018

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

Intérêt et difficulté de la Désobéissance aux injonctions extérieures : sur les pas d'Eve et de Lilith...

June 13, 2018

L'Origine du monde - Gustave Courbet,  1866. Musée d'Orsay, Paris

 

 

Depuis quelques mois, une de mes Sœurs de Chemin évoque beaucoup Lilith. Il s'agit d'une figure de démone dans les traditions juives, qui trouverait son origine en Mésopotamie. Le mythe de Lilith a généré une littérature prolifique, tant « sacrée » que « profane ». On trouve des tas de légendes, d'histoires et de versions. La page Wikipédia de la Déesse (ou de la démone, au choix) est assez bien documentée, et très utile pour une première prise de contact.

 

Je me suis demandé quel serait l'intérêt d'utiliser les mythes de Lilith et d'Eve en coaching.

Voici mes réponses.

 

 

Qui sont Lilith et Ève ?

 

Le portrait de Lilith que m'a fait ma Chère camarade est le suivant:

Dans la tradition juive, Lilith serait la première Femme d'Adam. Créée de la même manière, à partir de la Terre, elle était son égale. Pour cette raison, elle aurait refusé de se soumettre à son compagnon. Ce désaccord de fond entraînant un conflit incessant, Lilith se serait enfuie. Même rattrapée par des Anges la priant de rentrer, elle aurait refusé tout compromis. Elle est depuis qualifiée de démone. La tradition raconte que c'est face à cette situation qu'a été créée Eve, à partir de la côte d'Adam. On connaît également le sort qui a été réservé à cette dernière.

 

Retenue comme la première Femme par les traditions juives et chrétiennes, Eve est également devenue la première pécheresse. Coupable de désobéissance, elle serait la responsable de nombreux maux qui frappent l'humanité. Ceux-là auraient été infligés en punition à Eve et Adam, ainsi qu'à toute leur descendance, par le miséricordieux Créateur. Il est reproché à Eve d'avoir goûté le fruit défendu : le fruit de la connaissance, celui qui ouvre la conscience, tout en le partageant avec Adam.

 

 

Que retenir de leurs histoires ?

 

Ce que l'on reproche à ces Femmes, c'est d'avoir désobéi. En tant que coach, les faits ne sont pas ce qui m'intéresse le plus. Ce qui éveille plutôt mon attention, c'est de comprendre pour quelles raisons elles ont désobéi. Ce que je comprends de leurs histoires respectives, c'est que l'une a revendiqué et acté son autonomie tandis que l'autre a cherché l'éveil et la connaissance.

 

Lilith a refusé la soumission, elle a refusé le compromis. Puis elle a refusé de vivre dans une situation conflictuelle où elle ne pouvait pas vivre selon ses volontés. Afin d'être en paix et de pouvoir vivre comme elle l'entendait, fidèle à elle-même et en accord avec ses convictions, elle est partie. Elle a vécu seule et sans enfant, ce qui a été considéré comme étant sa malédiction.

 

Eve a choisi la connaissance. Elle a choisi le libre arbitre. Elle a choisi la responsabilisation, elle a choisi ce que l'on appellerait aujourd'hui « l'adultité ». Elle a choisi de partager les fruits de sa connaissance en invitant Adam à goûter lui aussi au fruit défendu. Faisant cela, elle partage sa connaissance et son pouvoir. En dérogeant à l'interdit de goûter la pomme, elle se rebelle et s'émancipe. En proposant à Adam de faire de même, elle en fait son égal, elle lui propose d'avancer avec elle sur le chemin de l'indépendance.

 

 

Que faire de cela en coaching ?

 

Concrètement, je vois deux grands axes se dessiner. Premièrement, l'inspiration que peuvent générer ces mythes. Deuxièmement, les craintes qui se sont inscrites dans l'inconscient collectif et qui restent encore aujourd'hui des freins à l'épanouissement.

 

Ève et Lilith sont des Femmes libres, à la fois intègres, rebelles et initiatrices. Des Femmes qui décident, seules ou à deux, d'avancer, en dépit des circonstances. Elles avancent vers elles-mêmes, vers ce qui leur semble juste, correct pour elles. En ne se soumettant pas aux injonctions extérieures, elles évoluent selon le principe de congruence. Leurs volontés profondes, leurs pensées et leurs actes sont cohérents. Si ces Femmes rencontrent des conflits avec le monde extérieur, elles jouissent cependant d'une relation harmonieuse avec elles-mêmes.

En cela, elles peuvent être source d'inspiration.

 

Mais cette liberté a un prix. Ces Femmes ont été punies, bafouées, humiliées, maudites. Les prémices de la chasse aux Sorcières se retrouvent dans l’origine de l'Humanité et donc dans l'origine du Féminin à travers ces mythes fondateurs. L'inconscient collectif a totalement absorbé l'idée qu'il était dangereux d'être soi-même, surtout si cela induit d'être non-conforme. De là, naît l'idée que la Femme est une mauvaise personne si elle n'est pas soumise, bête et docile, et qu'elle en serait lourdement punie. On comprend donc les difficultés qui se posent aux individus, et plus particulièrement aux Femmes, lorsqu'elles souhaitent entendre, derrière les croyances sociétales, la Voix de leur Nature profonde, de leurs volontés propres. En coaching, nous travaillons principalement à lever les barrières, les croyances limitantes, les peurs inhibitrice afin de laisser émerger cette Voix, et de permettre la floraison du jardin intérieur.

 

Ainsi, si les histoires de Lilith et d'Ève peuvent nous inspirer aujourd'hui, elles sont aussi à l'origine d'une grande paralysie, de nombreuses peurs et d'une certaine stagnation dans l'impuissance. En prendre conscience permet de déconstruire des croyances, d'identifier de potentiels freins à notre ascension et de s'en libérer.

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous