INFOS PRATIQUES

Tel: +33 (0)6 77 70 77 69

  • LinkedIn Social Icon
  • Facebook Social Icon
  • Instagram Social Icon

Du lundi au vendredi

8h-20h

Mentions légales

CONTACT

Les icônes apparaissant sur ce site ont été téléchargées sur www.flaticon.com

© 2018 - Mia Coiquaud - website proudly created by Caroline Guerin

February 26, 2019

Please reload

Posts Récents

Être au centre de sa Vie, avec L'Ikigaï

December 11, 2018

1/10
Please reload

Posts à l'affiche

La permanence dans l'impermanence, danser avec les rythmes plutôt que d'entrer dans une course linéaire

June 30, 2018

 

Le changement, oui, de temps en temps

 

« Développement personnel », « conduite du changement », « évolution personnelle», « changement de paradigme » sont des expressions que je lis de plus en plus dans les magazines, sur internet, dans les librairies. En tant que coach, je suis ravie de cette dynamique qui traduit selon moi une fantastique pulsion de Vie. Une volonté de ne pas stagner, de ne pas se laisser enfermer dans des schémas familiaux ou sociétaux qui ne nous correspondent pas.

 

Je suis personnellement convaincue par cette dynamique d'évolution et d'adaptabilité. Je suis également convaincue qu'elle ne peut être bénéfique que si les modifications s'établissent sur un terrain personnel fort et à un rythme spécifique, avec des temps pour certains changements, des temps nécessaires d'intégration et d'adaptation, des temps de confort au cours desquels ces changements sont vécus comme de nouvelles habitudes, et enfin, un autre renouveau.

 

De la même manière que les automatismes et les habitudes sont à questionner, les changements, la volonté de développement et d'épanouissement doivent aussi être interrogés et adaptés. Il est bon de prendre des temps de pause entre divers changements, entre diverses relations, diverses formations. Un temps de pause et de réflexion, un temps de construction de Soi, dans l'immobilité.

 

Car changer quelque chose lorsque les strates précédentes ne sont pas solides risque d'être nuisible. Il est nécessaire de retrouver son centre entre chaque changement. De la même manière qu'aucun printemps ne succède à un autre printemps, nous ne pouvons pas être constamment dans la performance et dans le changement. Il est nécessaire d'intégrer pleinement une nouveauté avant d'en accueillir de nouvelles.

 

Danser les cycles

 

Miranda Gray, auteure spécialiste du cycle féminin, nous enseigne que le rythme biologique de la Femme est marqué par son cycle menstruel, divisé en quatre phases. Si nous prenons le temps de les écouter physiquement et émotionnellement, ces rythmes nous enseignent quand ralentir, quand réfléchir et quand agir.

 

Si nous sommes toutes plutôt familières avec la phase menstruelle et la phase d'ovulation, les « entre-deux » restent souvent flous. Je résume ici très succinctement les grandes tendances de ces quatre phases.

 

La phase menstruelle est considérée comme étant la « phase méditative ». Elle invite au repos, à l'intégration, à l'écoute de Soi, à l'intériorité.


La phase post-menstruelle, pré-ovulatoire, est la « phase dynamique ». L'utérus, donc la matrice féminine, s'est régénérée. C'est une période de renouveau, le cycle féminin repart de zéro en quelque sorte.

 

La phase d'ovulation est désignée comme étant la « phase expressive », c'est un bon moment pour être, ressentir, partager, accueillir.

 

Enfin, la phase pré-menstruelle est une période qui peut être difficile pour beaucoup de Femmes. Les syndromes pré-menstruels (SPM), qu'ils soient physiques et/ou émotionnels, peuvent être très présents et parfois même invalidants. On retrouve une grande littérature sur le sujet. La Femme est alors traversée par des modifications hormonales importantes. Ces variations ont souvent des répercussions émotionnelles et comportementales. Beaucoup de Femmes se sentent alors « irritables », à « fleur de peau ». Cette sensibilité permet pourtant, si elle est bien accueillie, d'être plus en lien avec sa créativité. C'est aussi une phase de repli, dans laquelle le regard de l'autre compte assez peu. On dit alors que c'est la « phase créative ».

 

L'enseignement de la Nature

 

De par notre nature, bien souvent calée sur le mouvement lunaire, notre corps de Femme nous invite à vivre selon un rythme cyclique et mouvant. À l'image de la succession des saisons, de l'alternance du jour et de la nuit, nous sommes définies par une permanente et régulière impermanence. La société occidentale actuelle nous assène d'injonctions à être performantes et productives, linéaires. Pourtant, tout, autour de nous, nous enseigne l'importance des cycles et de l'impermanence ainsi que la nécessité de « prendre le temps ».
Lorsque je me promène en forêt, j'aime regarder les immenses arbres majestueux et me dire qu'eux aussi, au départ, n'étaient qu'une graine tombant à terre.

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Retrouvez-nous